L’Impression fugitive du phénomène, extrait III, avec Berthe MORISOT

le Balcon du peintre Edouard MANET, présenté au Salon de Paris en 1869,
Berthe MORISOT est accoudée à la barrière, à côté Fanny CLAUS, jeune violoniste, épouse du peintre Pierre PRINS, au deuxième plan le peintre Antoine de GUILLEMET.
Berthe MORISOT – extrait de la pièce de Théâtre l’Impression fugitive du Phénomène – Auteur Thierry LARUELLE – Voix Monique GIRAUD – Musique PAGANINI
Autoportrait de Berthe MORISOT – 1885
J’ai placé à la boutonnière, une fleur bleue, telle une décoration, une reconnaissance en sorte !

Publié par horizondevoix - Les Chemins de l'Audio

Prenez le temps de vivre, faites une pause, asseyez-vous sur votre canapé et revenez à l'essentiel ; les chemins de l'Audio avec Horizon de Voix, vous transporteront entre poésies, histoires et actualités. J'aime raconter les histoires dans l'Histoire, gardez l'écoute avec Horizon de Voix, respirez tranquillement, je m'occupe du reste !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :